Votre Devis Mutuelle Rapide & Gratuit

NOUS CONTACTER Vous avez une question ? Vous êtes déjà client ou vous comptiez le devenir bientôt ?

01 87 64 12 17
Valide.
Veuillez remplir ce champ.
Valide.
Veuillez remplir ce champ.
Valide.
Veuillez remplir ce champ.
Valide.
Veuillez remplir ce champ.
Valide.
Veuillez remplir ce champ.
Valide.
Veuillez remplir ce champ.
Valide.
Veuillez remplir ce champ.
Valide.
Veuillez remplir ce champ.

Mutuelle sant et dpart en retraite


La mutuelle santé collective est une assurance garantie à tous les salariés, elle se porte d’un grand intérêt aux moments les plus épouvantables, cependant, le choix de la garder ou pas au moment du départ à la retraite devrait bien être réfléchi, de façon à peser le pour et le contre.

La mutuelle santé d'entreprise est présente dans la plupart des entreprises aujourd’hui en France, d’ici l’année 2016, l’obligation de s’en approprier sera exigée des sociétés.

Même si la mutuelle d’entreprise est obligatoire en étant salarié, le départ en retraite de celui-ci lui confère le droit de renonciation au contrat de la complémentaire santé, pour pouvoir entamer les procédures de la résiliation de la mutuelle, le retraité ne devrait dépasser le délai de six mois à compter du jour de son départ à la retraite, et ce en envoyant une demande par lettre recommandée avec accusé de réception (LRAR),

la complémentaire santé sera contrainte de se plier devant la volonté du souscripteur sans lui demander d’exprimer d’autres raison le poussant à mettre à terme les termes le contrat. Il faut noter que cette procédure ne concerne que les mutuelles entreprises obligatoires, dans le cas échéant, lorsqu’on parle d’une mutuelle entreprise facultative, le contrat souscrit prendra effet de façon systématique, à partir du moment où le salarié part à la retraite.

 

 

Mutuelle sant et dpart en retraite mutuelle sant mutuelle optique mutuelle senior mutuelle pas chr mutuelle dpart en retraite



Assurance santé seniors : troubles auditifs

Les statistiques et recensements récemment menés ont démontrés la progression du nombre des cas de surdité, en tant que fonction croissante de l’âge, les chiffres témoignent d’une hausse de 6% entre 15 et 24 ans, à plus de 65% après avoir atteint les 65 ans.

Des chiffres inquiétants touchant surtout à la population sénior, qui reste la première cible à subir les méfaits nuisibles de ces troubles auditifs. Ce malheur capable de faire basculer l’existence des gens dans la souffrance et l’accablement.

En outre, il est indispensable de mettre les choses en perspective ayant les coudées franches, en souscrivant à des mutuelles santé dédiées aux seniors proposant une couverture large, à noter que la sécurité sociale accorde une prise en charge ne dépassant pas 65% du montant réglé lorsqu’il s’agit des appareils auditifs

La mutuelle santé dédiée à la population sénior, fait bénéficier à cette dernière une couverture personnalisée et une prise en charge de tous les frais engagés en cas de troubles auditifs tels que les examens et tests pour faire le point sur l’état de santé auditif, ainsi que les frais relatifs à l’appareillage dont les couts reviennent beaucoup trop cher et vont au-delà de la capacité financière des patients, à savoir : des prix qui sont compris dans l’intervalle de 900 à 1400 Euros.

Adresse

37 Rue d'amsterdam , 75008 Paris, France

Contact

01 87 64 12 17
infos@quellemutuelles.com