Votre Devis Mutuelle Rapide & Gratuit

NOUS CONTACTER Vous avez une question ? Vous êtes déjà client ou vous comptiez le devenir bientôt ?

01 87 64 12 17
Valide.
Veuillez remplir ce champ.
Valide.
Veuillez remplir ce champ.
Valide.
Veuillez remplir ce champ.
Valide.
Veuillez remplir ce champ.
Valide.
Veuillez remplir ce champ.
Valide.
Veuillez remplir ce champ.
Valide.
Veuillez remplir ce champ.
Valide.
Veuillez remplir ce champ.

Changement de mdecin traitant


Depuis  février 2009, la déclaration du médecin traitant fut une exigence de loi en France, à ce titre, il n’est possible de bénéficier d’une couverture médicale de la mutuelle santé, ni d’une prise en charge de la sécurité sociale en cas de problème de santé si on accompli pas cette démarche.

Le médecin traitant est le médecin généraliste de premier niveau, dont le passage est obligatoire, il est sensé faire le diagnostic lors de la visite médicale et d’en juger l’état de santé, c’est sur cette base qu’il dispose également d’une fonction de conseil et d’orientation vers d’autres médecins plutôt spécialisés dans le domaine qui touche à la maladie du patient,

Il est de tout droit de ce dernier de changer de médecin traitant, à condition qu’il informe la caisse d’assurance maladie responsable de sa prise en charge et déclare son médecin traitant, en revanche la demande sera prise en considération par la sécurité sociale sans pour autant demander de justifications ou de raisons de renonciation aux soins du premier médecin.

Attention ! La couverture de la sécurité sociale ne franchis pas le sommet de 30% en cas de changement de médecin traitant par le souscripteur sans qu’il y ait de retour de la part de ce dernier, La mutuelle santé, de son coté, ne prendra en charge les dépassements d’honoraires. Il est donc jugé primordial de respecter l’acheminement instauré par la caisse d’assurance maladie en matière de soins médicaux.

 

Changement de mdecin traitant mutuelle Changement de mdecin traitant mutuelle sant



Assurance santé seniors : troubles auditifs

Les statistiques et recensements récemment menés ont démontrés la progression du nombre des cas de surdité, en tant que fonction croissante de l’âge, les chiffres témoignent d’une hausse de 6% entre 15 et 24 ans, à plus de 65% après avoir atteint les 65 ans.

Des chiffres inquiétants touchant surtout à la population sénior, qui reste la première cible à subir les méfaits nuisibles de ces troubles auditifs. Ce malheur capable de faire basculer l’existence des gens dans la souffrance et l’accablement.

En outre, il est indispensable de mettre les choses en perspective ayant les coudées franches, en souscrivant à des mutuelles santé dédiées aux seniors proposant une couverture large, à noter que la sécurité sociale accorde une prise en charge ne dépassant pas 65% du montant réglé lorsqu’il s’agit des appareils auditifs

La mutuelle santé dédiée à la population sénior, fait bénéficier à cette dernière une couverture personnalisée et une prise en charge de tous les frais engagés en cas de troubles auditifs tels que les examens et tests pour faire le point sur l’état de santé auditif, ainsi que les frais relatifs à l’appareillage dont les couts reviennent beaucoup trop cher et vont au-delà de la capacité financière des patients, à savoir : des prix qui sont compris dans l’intervalle de 900 à 1400 Euros.

Adresse

37 Rue d'amsterdam , 75008 Paris, France

Contact

01 87 64 12 17
infos@quellemutuelles.com